Les titres

Raser la Kabylie, telle semble la pratique répétée!

Pour détruire la Kabylie, tous les moyens sont bons. Depuis 1962, l’Etat algérien n’a cessé d’innover en subterfuges et en stratégies pour en finir avec cette partie de Tamazgha qui a su résister à l’assimilation voulue par les porteurs de l’idéologie arabo-islamique. Force est de constater, et pour tout le malheur de notre belle patrie kabyle, que si la Kabylie reste toujours dominée et exposée à ce danger permanent, c’est parce qu’en son sein existent des relais de ce système qui ont programmé sa destruction.  (suite…)

La diversité est un trésor

Ma gratitude est profonde en recevant les Palmes Académiques, dont la République Française a bien voulu m’honorer. C’est un plaisir que d’accéder à une distinction aussi prestigieuse ; fondée en 1808, de couleur violette, elle symbolise la connaissance, la sagesse et la spiritualité, c’est-à-dire, le ciment du quotidien académique et culturel auquel je me suis dédié avec passion. Rien n’est plus beau que de vivre en faisant ce que l’on aime ! (suite…)

Bessaoud Mohand Arav, la singularité d’un berbériste visionnaire

Marc Bénet, fils de Jacques Bénet, raconte Mohand Arav Bessaoud comme nous ne le connaissions pas. Ce court récit écrit sur le vif est l’histoire d’une amitié a priori improbable entre un Normand et un Kabyle. Marc Bénet raconte l’histoire de son père avec ce révolutionnaire particulièrement atypique. "Comment devient-on un grand ami des Berbères, lorsque l’on est le dernier-né d’une famille d’agriculteurs que l’on a vu le jour dans un petit village normand ?" C’est à cette question que tente de répondre Marc Bénet. (suite…)

« Nedjma » de Kateb Yacine, une vision et un destin

Il y a juste cinquante-cinq ans, Kateb Yacine disait dans une interview donnée aux Lettres françaises : "L’Algérie, c’est avant tout l’Algérie ! Il n’y a pas d’Algérie berbère, il n’y a pas d’Algérie arabe, il n’y a pas d’Algérie française : il y a UNE Algérie… L’Algérie est "multinationale" et c’est une nation très riche dans la mesure où elle est "multinationale". Il faut s’efforcer de saisir la totalité de l’Algérie." (suite…)

Centenaire de la naissance de Mouloud Mammeri

La célébration du centenaire de la naissance de l’écrivain Mouloud Mammeri ne connaît pas de trêve estivale. Le Haut commissariat à l’amazighité (HCA), qui organise des festivités en l’honneur du chercheur disparu il y a 28 ans, proposera, dès la semaine prochaine, une caravane littéraire sur les plages de certaines wilayas du pays, notamment Boumerdès, Jijel et Annaba. (suite…)

L’interdiction d’une conférence culturelle provoque des émeutes

La ville d’Aokas, d’habitude calme et accueillante, a vécu ce samedi une des journées les plus agitées de son histoire. Excédés par les interdictions à répétition des conférences qu’organise une association culturelle locale, les citoyens de la ville sont sortis dans la rue pour manifester dans le calme. Mais l’intervention de la police a provoqué de violentes émeutes. (suite…)

Ligne Alger-Tunis: Le train sifflera le 1er mai

L’annonce a été faite, hier, par le directeur général de la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF), Yacine Benjaballah, qui précisera que la nouvelle ligne ferroviaire aura une correspondance à Annaba.  Le train fera sa navette durant la nuit et sera donc équipé de cabines à couchettes. (suite…)

Un jour, il faudra que l’Algérie entre dans le monde d’aujourd’hui

EXCLUSIF. Pascal Lamy, ex-directeur de l’OMC : “Un jour, il faudra que l’Algérie entre dans le monde d’aujourd’hui”. Election présidentielle française, mondialisation, paralysie du système algérien. TSA a rencontré à Paris l’ancien directeur général de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) de 2005 à 2013.  (suite…)

L’Etat algérien ne construit que des mosquées

Lyes Salem, cinéaste franco-algérien : « Le pouvoir algérien ne construit rien, sauf les mosquées » « En Algérie, on a chassé le colon, mais pas la mentalité coloniale », a déclaré le cinéaste franco-algérien Lyes Salem, dans un entretien à l’hebdomadaire français Le Point. (suite…)

Said Chibane: L’Algérie de Ben Bella à Bouteflika

"La liberté ne se donne pas, elle s’arrache!". Ce cri du cœur illustre une révolte venue de l’intérieur. Celle d’un directeur d’agences bancaires, en Algérie, autodidacte âgé de 75 ans, Kabyle de la région de Tizi-Ouzou qui, de Bouïra à Tamanrasset et autres lieux, a eu tout le temps de constater, depuis l’indépendance, comment son pays est dirigé par un Etat failli. (suite…)

Sujets relatifs aux Aurès